Bienvenue, nouveaux habitants des Alpes !
© Piere Lacosse, Parc National de la Vanoise

Bienvenue, nouveaux habitants des Alpes !

5e Rapport sur l’État des Alpes de la Convention alpine

La population augmente dans le centre et dans le nord des Alpes et diminue dans les Alpes orientales. C’est ce que révèle le 5e Rapport sur l’État des Alpes de la Convention alpine sur le changement démographique qui vient de paraître. Ce rapport dresse un portrait hétérogène de la démographie alpine. Les disparités relevées en matière de croissance de la population sont entre autres liées à l’accessibilité, à l’attractivité des paysages et à des facteurs socio- économiques. 

Ernst Steinicke de l’université d’Innsbruck souligne que les Alpes ne sont plus aujourd’hui une terre d’exode, à l’exception de l’est de l’Autriche. « Dans les Alpes italiennes, l’excédent migratoire s’élève dans certaines régions à plus de 10 %. » Depuis le début des années 2000, près de 3000 nouveaux arrivants – surnommés les « New Highlander » par les chercheurs de l’université d’Innsbruck – s’installent chaque année dans des communes enclavées des Alpes italiennes. 

« Le Rapport sur l’État des Alpes dresse un portrait complexe et passionnant », souligne Markus Reiterer, Secrétaire général de la Convention alpine. Le rapport fournit des données actuelles et fiables aux décideurs et aux autres acteurs, et constitue un instrument précieux pour de nombreuses communes déjà confrontées aux enjeux du changement démographique. Dans le cadre d’une conférence organisée en avril 2015, le Réseau de communes « Alliance dans les Alpes » a ainsi invité à identifier les risques, à quitter les sentiers battus et à mettre en place de nouvelles structures, par exemple pour promouvoir la mobilité durable. 

Sources : alpMedia 07/2015