L’immigration a besoin d’intégration. L’intégration a besoin de temps.
© Fotolia, lassedesignen

L’immigration a besoin d’intégration. L’intégration a besoin de temps.

Événement de lancement d’un cycle de trois conférences internationales sur le thème de l’immigration dans les Alpes les 22 et 23 janvier 2016 à Grainau/D.

L’Arc alpin avec sa diversité est marqué par d’importants mouvements migratoires, aussi bien en termes d’arrivées que de départs. Les personnes qui viennent s’installer dans les Alpes sont à la recherche d’un mode de vie plus tranquille : elles apprécient la qualité de vie que leur offre la montagne. Dans le même temps, des Alpins quittent les vallées en direction des centres urbains pour se rapprocher du marché de l’emploi et des infrastructures (numériques). L’afflux actuel de réfugiés crée une situation nouvelle, avec l’arrivée de personnes qui n’ont pas en général pas choisi d’habiter dans les Alpes et qui doivent d’abord découvrir cet espace de vie avec ses particularités et ses pratiques. Avec le projet Vivre.Ensemble dans les Alpes, le Réseau de communes « Alliance dans les Alpes » se penche sur le thème très large des flux migratoires dans les Alpes pour proposer une aide aux communes et élaborer des pistes de solutions.

  

Comment gérer les flux migratoires dans les espaces ruraux ? Comment communiquer et mettre à profit les opportunités liées à la diversité ? Qu’entend-on par « culture de l’accueil » ?

Des représentants de communes alpines d’Allemagne, d’Autriche, d’Italie, de Suisse et de Slovénie se sont réunis à Grainau pour débattre de ces questions et développer des pistes de réflexion.

Les communes sont confrontées à des enjeux multiples. À l’aide d’exemples concrets des communes  de Dordolla/I, Garmisch-Partenkirchen/D, Hermagor/A, Ormea/I, Ruhpolding/D, Siegsdorf/D, Wörgl/A et Zwischenwasser/A, les thèmes suivants ont été discutés :

  • migrations d’agrément 
  • vivre dans des territoires en déprise démographique 
  • la culture de l’accueil 
  • l’immigration (de réfugiés) en milieu rural 
  • intégration : combien de temps peut-elle durer ?
  • vivre ensemble : ouverture à l’autre, attentes.

Après les échanges animés et constructifs de Grainau, certains thèmes seront approfondis dans le cadre des deux autres conférences. Les participants ont formulé des souhaits et des objectifs concrets, et ont notamment proposé les thématiques suivantes :

  • mise à disposition de logements abordables 
  • équilibre entre immigration et intérêts/besoins des locaux 
  • conditions égales pour tous les réfugiés 
  • séjours à long terme des réfugiés dans les communes rurales pour favoriser leur intégration.

Les résultats du projet seront présentés dans le cadre de la Semaine alpine le 14 octobre 2016 à Grassau/D. Le projet est financé par la présidence allemande de la Convention alpine 2015-2016.