Le souhait de plus d'immigration: Bad Eisenkappel/A
Galerie 2 photos
© Commune de Bad Eisenkappel/A

Le souhait de plus d'immigration: Bad Eisenkappel/A

La commune est déjà très active dans le domaine du tourisme et de l'énergie. Il faut désormais trouver des mesures, pour augmenter le nombre d'immigré/es.

L’intégration peut réussir lorsque les communes prennent en compte à la fois les besoins de la population locale et ceux des nouveaux arrivants. Pour avoir envie de rester, les habitants doivent se sentir bien dans leur cadre de vie. Avec le projet européen PlurAlps, le Réseau de communes aide 10 communes pilotes à s’engager dans une telle démarche. Dans ce contexte, un instrument de planification sociale à moyen et long terme est développé conjointement dans les communes, et il est testé dans des communes pilotes.

Dans la commune de Bad Eisenkappel l'intégration de différents groupes représente une valeur importante pour la cohabitation sociale. Elle se trouve dans une région bilingue en Autriche : 57% des 2.346 habitants sont germanophones tandis que 38% appartiennent à la minorité slovène. Pendant longtemps Bad Eisenkappel a été une commune d'émigration, actuellement la situation de l'immigration et de l'émigration est stable, mais il y a le souhait d'avoir plus d'immigrés.

Pour cette raison la commune s'efforce depuis des années pour offrir de bons services et attirer plus d'habitants. Bad Eisenkappel voudrait avoir un aperçu sur ce qui est actuellement à disposition des citoyens/nnes. Un but est la rétention du personnel spécialisé dans le tourisme. Bad Eisenkappel espère également trouver de nouvelles idées pour faire du progrès et apprend grâce aux expériences des autres. Ils ont surtout besoins d'indications pour une intégration rapide des nouveaux citoyen/nes.

Bad Eisenkappel est située dans le district de Völkermarkt et est la commune autrichienne la plus méridionale de la Carinthie. Elle est située dans une vallée Nord Sud et confine avec la Slovénie. Les liaisons avec d'autres centres sont insuffisantes après la fermeture des trains régionaux. Après le déclin de la sidérurgie, la commune a essayé de développer le tourisme et de retenir ainsi les habitants dans la vallée. La commune s'efforce également de développer les services pour convaincre surtout les jeunes citoyens/nnes à rester.

Il y a des coopérations dans le domaine du tourisme avec les communes des régions de la Carinthie du Sud-Karawanken, tout comme dans le domaine de l'énergie. Ce domaine est déjà depuis plusieurs années une priorité de la commune et comporte de nombreuses possibilités d'intégration. 

Lors des célébrations des 750 années du marché de Eisenkappel, on a développé un nouveau modèle pour les thèmes de l'habitat, de la cohabitation et des services aux citoyens/nnes.

Ce projet est cofinancé par le Fonds européen de développement régional par le biais de Interreg Programme Espace Alpin. Et le Ministère fédéral de l’environment, nature conservation, construction et réacteur de sécurité (BMUB).