Territoire pilote « speciAlps »: Vorarlberg/AT
© Gemeinde Bezau/AT

Territoire pilote « speciAlps »: Vorarlberg/AT

La volonté de favoriser l’accès à l’expérience de la nature

Le projet « speciAlps » vise à recenser, conserver et valoriser les joyaux naturels des communes alpines. Il s’adresse à des territoires qui souhaitent renforcer la diversité naturelle alpine dans une approche intercommunale, et faciliter l’expérience de la nature au quotidien. Des équipes en charge de la diversité naturelle seront mises en place dans cinq territoires pilotes. Ces équipes seront accompagnées et conseillées sur le terrain par des animateurs spécialement formés à cette intention.

Le territoire pilote Vorarlberg/AT offre une grande variété de paysages. Les plaines du bassin versant du Rhin, du Walgau et du lac de Constance font face aux vallées montagneuses du Bregenzerwald, du Montafon et du Kleinwalsertal. Dans la région métropolitaine des plaines vivent deux tiers de la population. Le paysage est caractérisé par le tourisme et par l'agriculture. Les principaux milieux du territoire sont les forêts, les sommets rocheux, les lacs et cours d’eaux et les prairies de fauche en altitude. Le pastoralisme vertical traditionnel (village – mayen – alpage) a modelé au cours des siècles un paysage particulier menacé aujourd’hui par la mutation de l’agriculture et par le développement des infrastructures touristiques, résidentielles et de transport.

Parallèlement aux objectifs définis dans le projet speciAlps, le territoire pilote veut promouvoir le tourisme doux et préserver son attractivité paysagère pour pérenniser le secteur touristique, principale source de revenus de la vallée. Un autre aspect qui a motivé le territoire à participer à speciAlps est la volonté de favoriser l’accès à l’expérience de la nature. La mise en réseau des communes, le renforcement de la conscience commune du territoire et la réduction des conflits font également partie des objectifs.

« speciAlps » est cofinancé par le Ministère allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature, de la Construction et de la Sécurité nucléaire, et s’inspire du programme « Naturvielfalt in der Gemeinde » (Diversité naturelle dans la commune) du Land Vorarlberg/AT.

Et avec subvention par la Heidehofstiftung ainsi que per la "Liechtensteinische pancivis Stiftung".