Territoire pilote « speciAlps »: Alpes slovène/SL
© Mitja Sodja

Territoire pilote « speciAlps »: Alpes slovène/SL

Concentrer leur action sur les herbes médicinales et l’eau de source

Le projet « speciAlps » vise à recenser, conserver et valoriser les joyaux naturels des communes alpines. Il s’adresse à des territoires qui souhaitent renforcer la diversité naturelle alpine dans une approche intercommunale, et faciliter l’expérience de la nature au quotidien. Des équipes en charge de la diversité naturelle seront mises en place dans cinq territoires pilotes. Ces équipes seront accompagnées et conseillées sur le terrain par des animateurs spécialement formés à cette intention.

Le territoire pilote des Alpes slovènes s’étend sur 644 km2. Son paysage est dominé par les sommets abrupts des Alpes juliennes. La nature intacte attire de nombreux touristes qui viennent y pratiquer leurs activités de loisirs. Le pastoralisme est également largement répandu. Le territoire connaît depuis quelques années un énorme essor touristique. La proximité de Ljubljana fait de la région un espace récréatif de proximité très apprécié. Cela entraîne des problèmes, notamment au niveau du trafic, qui sont renforcés par la croissance du tourisme international.

Les nombreuses sources et cours d’eau du territoire en font un vaste réservoir d’eau potable. Parallèlement aux objectifs définis dans le projet, les communes participantes souhaitent concentrer leur action sur les herbes médicinales et l’eau de source, afin de sensibiliser la population locale aux ressources et aux biens fournis par l’environnement local. Le territoire veut également œuvrer pour réduire le trafic et développer un tourisme et des formes de vie soutenables dans les Alpes.

Plus d’informations : www.obcina.kranjska-gora.si/kdo-smo/krajevne-skupnosti (en,it), www.obcina.bohinj.si/index.php?id=15 (sl), www.kamnik.si/obcina-kamnik/krajevne-skupnosti (sl)

Trois communes participent à speciAlps : Kranjska Gora, Bohinj et Kamnik

« speciAlps » est cofinancé par le Ministère allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature, de la Construction et de la Sécurité nucléaire, et s’inspire du programme « Naturvielfalt in der Gemeinde » (Diversité naturelle dans la commune) du Land Vorarlberg/A.

Et avec subvention par la Heidehofstiftung ainsi que per la "Liechtensteinische pancivis Stiftung".