Territoire pilote « speciAlps »: GAL Escartons e Valli Valdesi/I Piemont
© Loredana Francoli

Territoire pilote « speciAlps »: GAL Escartons e Valli Valdesi/I Piemont

Accorde une importance particulière à la biodiversité agricole

Le projet « speciAlps » vise à recenser, conserver et valoriser les joyaux naturels des communes alpines. Il s’adresse à des territoires qui souhaitent renforcer la diversité naturelle alpine dans une approche intercommunale, et faciliter l’expérience de la nature au quotidien. Des équipes en charge de la diversité naturelle seront mises en place dans cinq territoires pilotes. Ces équipes seront accompagnées et conseillées sur le terrain par des animateurs spécialement formés à cette intention.

Le territoire pilote GAL Escartons e Valli Valdesi/I s’étend sur 1 937 km2 au sud de l’agglomération de Turin. Le Groupe d’Action Locale (GAL) Escartons e Valli Valdesi regroupe 56 communes qui se sont fixé pour objectif de promouvoir l’innovation et la valorisation des ressources locales, afin d’améliorer l’attractivité de ce territoire en déprise démographique pour la population et le tourisme. Situé entre la plaine et des sommets de 3000 mètres d’altitude, le territoire présente une grande diversité paysagère, climatique et culturelle. La plaine à l’habitat densifié contraste avec les trois vallées dominées par des paysages semi-naturels. Le territoire dispose de vastes forêts de châtaigniers, de résineux et de mélèzes qui jouent un rôle important pour l’économie locale et le tourisme. Les activités agricoles et forestières bien développées sont complétées par le tourisme dans les vallées d’altitude et par différents sites de production dans les plaines urbanisées.

Parallèlement aux objectifs définis dans le projet speciAlps, le territoire souhaite également impliquer des interlocuteurs locaux souvent peu actifs (par exemple les acteurs touristiques et commerciaux ou les agriculteurs). Le territoire accorde également une importance particulière à la biodiversité agricole, mais aussi aux retombées pour la population : en sensibilisant les jeunes, il souhaite leur faire prendre conscience de la valeur des ressources naturelles du territoire.

Plus d’informations : www.evv.it (i)

56 communes participent à speciAlps : Angrogna, Bardonecchia, Bibiana, Bobbio Pellice, Bricherasio, Bruzolo, Bussoleno, Cesana Torinese, Chianocco, Chiomonte, Claviere, Coazze, Exilles, Fenestrelle, Frossasco, Giaglione, Giaveno (une partie), Gravere, Inverso Pinasca, Luserna, Lusernetta, Massello, Mattie, Meana di Susa, Mompantero, Moncenisio, Novalesa, Oulx, Perosa Argentina, Perrero , Pinasca, Pomaretto, Porte, Pragelato, Prali, Pramollo, Prarostino, Rorà, Roure, San Antonino di Susa, San Germano Chisone, San Giorio di Susa, San Pietro Val Lemina, San Secondo di Pinerolo, Salbertrand, Salza di Pinerolo, Sauze di Cesana, Sauze d'Oulx, Sestriere, Torre Pellice, Usseaux, Valgioie, Venaus, Villar Focchiardo, Villar Pellice et Villar Perosa.

« speciAlps » est cofinancé par le Ministère allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature, de la Construction et de la Sécurité nucléaire, et s’inspire du programme « Naturvielfalt in der Gemeinde » (Diversité naturelle dans la commune) du Land Vorarlberg/A.

Et avec subvention par la Heidehofstiftung ainsi que per la "Liechtensteinische pancivis Stiftung".