Convention alpine
Biosphärenpark Grosses Walsertal/A. © Karl Heinz Martin

Convention alpine

Le Réseau de communes s’appuie dans son travail sur les principes de la Convention alpine, un traité international signé entre les pays alpins et l’Union européenne pour le développement durable de l’Arc alpin.

L’application de la Convention doit être concrétisée au niveau où chacun peut participer : dans la commune. « Alliance dans les Alpes » est l’une des 16 organisations observatrices qui participent aux travaux du Comité permanent avec voix uniquement consultative. Le Réseau de communes s’implique activement dans les travaux des organes de la Convention alpine, participe aux échanges entres les États alpins et travaille en réseau avec les autres observateurs, dont la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA), le Réseau alpin des espaces protégés ALPARC et le réseau de villes « Ville des Alpes de l’Année ».

https://www.youtube.com/watch?v=_h71M18q8QE

La Convention-cadre définit les principes fondamentaux de la Convention alpine. Elle a été ratifiée par toutes les parties contractantes et est concrétisée par des protocoles d’application. Sur les douze protocoles prévus, huit existent déjà :

Vous obtiendrez des informations détaillées sur le site Internet officiel de la Convention alpine www.alpconv.org.

Ensemble pour des Alpes fortes

La coopération entre le Réseau de communes et les organes de la Convention s’intensifie.

plus