Les zones humides passées à la loupe.
© Ostana/I

Les zones humides passées à la loupe.

Une étude fournit les bases nécessaires pour une gestion durable.

Résultats : les objectifs atteints 

Le principal résultat du projet, la cartographique complète de tous les alpages de la commune et de leurs zones humides, constitue en même temps la base de la protection des zones humides. Les cartes contiennent également des informations sur la végétation et l’exploitation actuelle ainsi qu’une typologie des zones humides.

Les zones humides représentent la seule source d’eau pour les animaux sur les alpages et sont donc essentielles pour le pastoralisme. Pour garantir une gestion durable de ces sites, on a élaboré des notices de gestion à l’attention des agriculteurs, en veillant à ne pas compliquer inutilement leur travail et à créer le moins d’obstacles possible, le pastoralisme étant une activité essentielle pour l’entretien des paysages et la valeur ajoutée locale.

Ingrédients : les facteurs clés de succès

Un aspect décisif pour la réussite du projet a été le soutien bienveillant de l’administration municipale et sa sensibilisation à la valeur des zones humides. En présence d’une thématique complexe et de conflits d’intérêts entre le tourisme, l’agriculture et la protection de la nature, comme c’était le cas dans le projet, des voix critiques supplémentaires auraient pu sinon faire échouer le projet.

Il est également utile de créer une atmosphère constructive, de mettre en place des savoirs et des argumentaires bien fondés, de prendre au sérieux les préoccupations des différents acteurs et de chercher des solutions communes. Une action isolée engagée par l’un des groupes aurait eu peu de chances d’aboutir.

Le travail des bénévoles qui ont mis à disposition leur temps et leurs connaissances techniques a également joué un rôle essentiel. Sans eux, les ressources limitées n’auraient pas permis de réaliser un projet de cette envergure.

Points de vigilance : les écueils possibles

La principale difficulté a été de sensibiliser les exploitants des alpages aux aspects négatifs des pratiques agricoles, et de les convaincre qu’un changement de pratiques pouvait permettre de protéger efficacement les zones humides sans coûts ni pertes de temps supplémentaires.

Membres: Ostana/I

Lucio Vaira
Ostana/I
0039 3 49 67 64 865
lucio.vaira@hotmail.it