Projets / dynAlp-nature / Préservation, restauration et valorisation des zones humides / Un refuge pour l’écrevisse à pattes blanches.
Un refuge pour l’écrevisse à pattes blanches.
© Budoia/I

Un refuge pour l’écrevisse à pattes blanches.

Un paysage fluvial redevient accessible aux hommes et offre de nouveaux habitats à la faune et à la flore.

Résultats : les objectifs atteints 

Le projet a permis de rouvrir le sentier naturaliste de Gor, qui relie Budoia à Polcenigo. Ce sentier était resté fermé pendant des années en raison de la présence d’une centrale d’épuration. Il informe aujourd’hui les promeneurs sur la faune et la flore du territoire. D’autres actions ont été entreprises pour améliorer la qualité de l’eau potable et créer un habitat intact pour des espèces telles que l’écrevisse à pattes blanches.  

Ingrédients : les facteurs clés de succès

Différentes mesures de sensibilisation ont été mises en place pour faire prendre conscience aux habitants de Budoia de la valeur du paysage fluvial : organisation d’événements et de visites guidées en compagnie d’un botaniste, publication de brochures d’information sur la faune et la flore. La sensibilisation de la population est en effet essentielle pour permettre de préserver ce paysage à l’avenir et garantir qu’il soit géré de façon respectueuse. Des personnes qui n’avaient plus visité cette zone depuis des années ont redécouvert le paysage fluvial à cette occasion.

Membres: Budoia/I

Gianpaolo Gava
Budoia/I
0039 4 34 67 19 32
ufficio.tecnico@com-budoia.regione.fvg.it