Le coronavirus, une opportunité pour le déploiement du très haut débit dans les Alpes

Le coronavirus, une opportunité pour le déploiement du très haut débit dans les Alpes

Avec la crise du coronavirus, les territoires ruraux gagnent en attractivité. Peut-être sommes-nous déjà arrivés au moment annoncé où la tendance se renverse et où l’exode urbain remplace l’exode rural.

Dans cette perspective, les communes rurales doivent se préparer pour l’avenir. Parallèlement aux structures d’accueil à l’enfance, aux établissements d’enseignement ou aux offres de mobilité, même les plus réfractaires aux technologies de l’information ont admis aujourd’hui qu’une couverture très haut débit jusque dans les vallées alpines les plus reculées est devenue un enjeu crucial : le télétravail a changé la donne.

Le territoire d’Alliance « Sudkärnten » (Carinthie du Sud), qui regroupe 13 communes, a pour cette raison accepté de participer à un programme de déploiement de la fibre optique dans le cadre d’un projet européen LEADER. Des plans détaillés d’intérêt public seront établis pour le raccordement des communes participantes, en prolongeant le réseau de fibre optique depuis la ligne principale (backbone, ou dorsale) jusqu’au réseau local, par le biais d’une ligne intermédiaire (lignes verte et jaune sur la photo). L’objectif est d’atteindre un taux de couverture très haut débit aussi élevé que possible dans chaque commune. La mise à jour nécessaire du registre des locaux et des logements est réalisée en coopération avec les communes. Tous les potentiels de synergies actuels et futurs sont étudiés et pris en compte, qu’il s’agisse des projets de génie civil, de l’utilisation de gaines enterrées préexistantes ou de la mutualisation des tranchées pour la pose de plusieurs réseaux.

Une campagne d’information est réalisée auprès des ménages et des entreprises pour les inciter à signer des contrats préliminaires, qui serviront de base à l’appel d’offres pour le fournisseur d’accès à  Internet. Une fois désigné, l’opérateur Internet poursuivra le déploiement des lignes jusqu’aux utilisateurs (lignes bleues), en tenant compte des conditions du marché et des impératifs commerciaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les municipalités versent une somme forfaitaire de 6 000 € au titre de la participation aux frais de planification, indépendamment du nombre d’habitants ou de la superficie de la commune. La moitié de cette somme sera remboursée par le programme LEADER. Le déploiement de la fibre est financé par l’enveloppe d’un milliard d’euros débloquée par l’État autrichien pour le très haut débit, ainsi que par une participation du Land de Carinthie.

Plus que le financement européen, l’enjeu essentiel dans ce contexte est que les communes coopèrent, s’équipent conjointement d’un réseau de fibre optique et deviennent ainsi commercialement intéressantes pour les opérateurs internet.

Pour en savoir plus, consulter le site https://breitbandinitiative.at/ ou contacter Peter Plaimer, animateur d’Alliance pour la région Südkärnten – Karawanken.