Mobilisation de la population POUR la biodiversité et les prairies en fleurs
Des participant-e-s des trois communes dans une prairie à Bohin.

Mobilisation de la population POUR la biodiversité et les prairies en fleurs

Les résultats du projet speciAlps dans les communes pilotes slovènes

Nous vivons dans une région des Alpes où la beauté naturelle et la richesse de la biodiversité font partie de notre quotidien. Or, cette proximité à la nature tend à nous faire oublier combien elle est précieuse et nous entraîne trop souvent à ne pas nous comporter de façon suffisamment respectueuse vis-à-vis de notre environnement. Le projet speciAlps a permis aux trois communes slovènes du Réseau de communes, Bohinj, Kamnik et Kranjska Gora, de lancer un dialogue avec la population sur le rôle de la diversité naturelle. Des habitantes et habitants intéressés, conscients de l’importance de la préservation de la biodiversité et des richesses naturelles pour les générations futures, ont participé à ce dialogue.

Dans le cadre du projet speciAlps, les communes slovènes d’Alliance ont organisé plusieurs ateliers mettant en présence des habitant-e-s et des expert-e-s. Ces ateliers ont permis de recueillir des informations sur les principales valeurs naturelles des trois communes et sur les points chauds de biodiversité. Ces informations ont été identifiées sur la base d’avis d’experts et d’amateurs, mais aussi des émotions ressenties par la population dans certains lieux. Dans un premier temps, on a d’abord défini ce que les gens se représentaient sous la notion de valeurs naturelles, pour ensuite établir des cartes simples avec les principaux éléments relevés.

L’un des résultats les plus intéressants de ces ateliers a été la réalisation d’une bande dessinée destinée à expliquer aux enfants le rôle de la nature et de la biodiversité, en mettant l'accent sur la nécessité de préserver cette diversité pour les générations futures. Personnage central de cet ouvrage, la louve Bella raconte aux enfants la valeur de la vie naturelle dans les forêts et les prairies, et montre l’importance de  cette diversité pour notre existence. La bande dessinée a été réalisée en coopération avec des chasseurs, des forestiers et des experts et avec la participation de la population de Kamnik.

L’un des ateliers réalisés dans le cadre du projet a réuni des experts en botanique, en agriculture et en apiculture, ainsi que des représentant-e-s des trois communes. Des agriculteurs confrontés quotidiennement au dilemme de réussir à préserver la richesse naturelle des prairies tout en améliorant la valeur nutritive des fourrages ont été invités à s’exprimer dans le cadre de ce panel. Les échanges ont été enrichissants pour tous les participants. L’initiateur du festival de la flore alpine organisé chaque année à Bohinj était lui aussi présent à l’atelier. Séduit par la richesse florale de la région de Bohinj, ce touriste écossais y a lancé il y a une quinzaine d’années un festival destiné à attirer des amateurs de botanique de tous les horizons, mais aussi à sensibiliser la population locale au rôle des prairies en fleurs. La préservation de ces prairies est en effet essentielle à la fois pour le développement du tourisme et pour la sauvegarde de notre cadre de vie, qui est de plus en plus menacé.

Il s’est passé beaucoup de choses cette année dans les communes slovènes d’Alliance. Les projets speciAlps et BeeAware ont permis de sensibiliser les enfants et les adultes à la richesse naturelle de leur milieu de vie, et au fait que cette beauté et ces richesses ne vont pas de soi. La nature nous offre tout ce dont nous avons besoin pour vivre et est un extraordinaire terrain de jeu et d’expérience. Souvent, nous avons seulement besoin de temps pour ouvrir nos yeux et notre cœur. Il est de notre devoir de préserver cette beauté et ces richesses pour les générations à venir.