Orienter activement le développement social et municipal : Sattel/CH
© Commune Sattel/CH

Orienter activement le développement social et municipal : Sattel/CH

Grâce au soutien du projet PlurAps seront mises au point de nouvelles lignes directrices générales destinées à améliorer l'intégration des immigré/es dans la commune et à éviter l'exode des jeunes.

L'intégration est possible, quand les communes respectent à titre d'égalité les besoins de la population locale et des immigré/es. Pour vouloir rester dans leur commune, il faut que tous les habitants se sentent à leur aise dans leur cadre de vie. Dans le cadre du projet européen PlurAlps, le réseau des communes assiste 10 communes et régions pilotes dans cet effort. On développe ensemble un instrument de planification sociale à moyen et à long terme dans les communes, qui sera testé dans les communes pilotes. 

A cause de sa proximité avec les centres économiques Zurich et Lucerne, bien connectés par les transports publics, la commune pilote Sattel en Suisse centrale dans le canton Schwyz a connu un développement rapide. Le développement de la construction locale et la position près du canton Zug, en plein essor économique, ont ultérieurement contribué à faire de cette commune avec à peine 2.000 habitants un des endroits les plus attrayants dans la zone rurale. Malheureusement les immigré/es ne sont pas suffisamment intégré/es et ne participent pas assez à la vie locale de la commune. On constate en même temps le départ de jeunes originaires de la commune à cause du manque de logements appropriés, ce qui nécessite des mesures appropriées et rapides.

Le développement de la commune se base sur des stratégies comme les lignes directrices municipales, le modèle énergétique, le modèle touristique et les programmes pour la population âgée tout comme sur le plan directeur local. Les lignes directrices principales "Sattel 2020“ ont été approuvées en 2008. Lors de la participation au projet PlurAlps on prendra des mesures pour développer de nouvelles lignes directrices générales pour les deux années à venir. Le mode de participation citoyenne à ce processus de développement doit être défini, mais on espère que la population participera activement.

L'aire d'agrément Sattel-Hochstuckli avec ses trois téléphériques, une piste de luge d'été, un trampoline et un château gonflable et de nombreux circuits pédestres dans la nature incontaminée tout comme le Ägerisee confèrent à la commune pilote une riche offre touristique – pour les habitants et pour les visiteurs.

Sattel et les communes Oberägeri et Unterägeri forment la destination touristique Ägerital-Sattel. Grâce à la structure touristique Ägerital-Sattel, ces trois communes disposent d'une organisation de marketing intercommunale et inter-régionale commune. Avec la région avoisinante Rothenthurm le service de soins et assistance SPITEX est organisé par le truchement d'une nouvelle association. Ainsi la commune travaille en coopération avec les deux communes voisines, en partie de manière institutionnalisée, en partie dans le cadre du projet. On s'attend de la participation au projet PlurAlps une mise en réseau ultérieure pour orienter activement le développement social et communal.

Ce projet est cofinancé par le Fonds européen pour le développement régional (FEDER) dans le cadre du programme Interreg pour l'espace alpin Projet PlurAlps.

En outre 15% des coûts sont pris en charge par le Ministère fédéral de l'Environnement, de la Protection de la nature et de la Sécurité nucléaire (BMU).