Renforcer la cohésion grâce à la participation de toutes les générations : Ruggell/LI
© Commune Ruggel/LI

Renforcer la cohésion grâce à la participation de toutes les générations : Ruggell/LI

La commune du Liechtenstein s'attend du projet PlurAlps un développement ultérieur des projets existants pour offrir une qualité de vie hors pair à tous les habitants de tout âge, grâce à la mise en réseau et aux échanges internationaux.

L'intégration est un succès, quand les communes respectent de la même façon les exigences de la population locale et des immigré/es. Pour vouloir rester dans leur commune, il faut que tous les habitants se sentent à leur aise dans leur cadre de vie. Avec le projet européen PlurAlps, le réseau des communes assiste 10 communes et régions pilotesdans cet effort. Dans les communes on développe ensemble un instrument de planification sociale à moyen et à long terme, qui sera testé dans les communes pilotes. 

La commune de Ruggell est la commune la plus au nord de la principauté du Liechtenstein, à l'ouest elle touche la frontière suisse et au nord la frontière autrichienne. C'est la seule commune à se trouver presque complètement dans une plaine, ce qui lui a donné le nom de village de la bicyclette du Liechtenstein. Tout comme pour le reste du Liechtenstein, la population peut compter sur une excellente offre de services sociaux et de mobilité, dont une grande partie est organisée au niveau national.

Ruggell est un véritable précurseur dans la participation de la population à des processus de planification. Deux projets ont déjà été lancés, pour améliorer la cohésion et la qualité de vie de la population. L'enquête "Logement et conditions de vie des citoyens âgés"est un processus participatif qui a permis de regrouper les exigences et les souhaits de la population, dans le but d'améliorer l'aménagement des logements et des formes de vie dans le futur. Certains résultats de l'enquête ont déjà été mis en pratique, p.ex. des immeubles sans barrières ou un point de contact central dans l'administration réservé aux personnes âgées.

En 2018 a eu lieu pour la première fois uneconférence des enfantset une journée de participationà laquelle ont participé plus de 70 enfants. Ces manifestations sont à l’origine d’un plan d'action comprenant onze mesures, donnant lieu à un document de principe qui a été transmis à la mi-avril au conseil municipal. Ces efforts de la commune vont dans la direction de la distinction UNICEF "commune amie des enfants", qui devra garantir la continuité de la participation des enfants et des jeunes.

Une des raisons pour la mise en œuvre de ce type d'activités est entre autres la forte croissance de la commune, de son industrie et du nombre des habitants, ce qui exige l’intégration et une participation importante de tous les habitants. En 2000 la commune comptait 1‘744 habitants, tandis qu'en 2010 ils étaient déjà 2‘000. Aujourd'hui Ruggel comprend tout juste 2‘300 habitants - dont la plupart vivent en famille. A côté d'un nouvel établissement scolaire et des terrains de jeux dans tous les quartiers, la commune devra faire face à des investissements dans d'autres projets de construction dans les années à venir. Afin que ces projets puissent respecter les exigences des groupes cibles, la population est invitée à des ateliers pour contribuer activement au futur de Rugell, sous le slogan "VisioRuggell".

Même si tout le pays ne compte que onze communes, il y a une grande coopération dans de très nombreux domaines. Il faut à ce propos mentionner l'importance de la commission "Mouvement-Rencontre" : sept communes situées dans la vallée du Rhin se sont donné le but d'approfondir les relations au-delà des frontières nationales. Ainsi a été créé un chemin des trois pays qui, à partir de la Suisse, traverse le Liechtenstein (Ruggell) et porte en Autriche, reliant les sept communes (mouvement). Le long de ce chemin ont lieu chaque année différentes manifestations communes (rencontre). Lors des rencontres administratives, les conseils communaux procèdent à des échanges, tandis que les manifestations publiques concernent la population entière. Avec sa participation au projet PlurAlps, Ruggell s'attend à une mise en réseau supra-communale qui renforcera la cohésion de la population tout en améliorant la qualité de vie.

Le projet PlurAlps est cofinancé par le Fonds européen pour le développement régional (FEDER) dans le cadre du programme Interreg pour l'espace alpin Projet PlurAlps.

En outre, 15% des coûts sont pris en charge par le ministère fédéral de l'Environnement, de la Protection de la nature et de la Sécurité nucléaire (BMU).